Lancer son activité de psychothérapeuteUne fois son certificat d’hypnose et/ou de PNL en poche, il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici 3 astuces pour lancer son activité de psychothérapeute.

Où s’installer ?

La première étape pour lancer son activité de psychothérapeute est de choisir un local. Il est possible d’aménager une pièce chez soi, si cela convient. Si non, il peut être utile d’aller voir dans les cabinets médicaux ou de psychologues : il est parfois possible de sous-louer un local, un bureau, pour quelques heures par semaine. Cela peut être très utile pour commencer, et réduire ses dépenses. Mais il ne suffit pas d’avoir les connaissances nécessaires en hypnose ou d’avoir fait un stage en PNL et de s’installer, il faut également se faire un nom.

Comment se faire connaître ?

Il est toujours difficile de lancer son activité de psychothérapeute et de se faire connaître. Le plus efficace reste le bouche-à-oreille. Rien de tel qu’un client, pour qui la thérapie a fonctionné, qui recommande le professionnel à ses proches. Il est également utile de s’inscrire dans les Pages Jaunes et autres annuaires, et de poser une plaque devant son cabinet afin d’apporter une certaine crédibilité. Il est aussi important d’aller voir d’autres professionnels de santé qui peuvent orienter les clients.

Comment bien démarrer ?

Le tout est de bien faire attention d’être au point au niveau comptable, légal et fiscal. Il ne faut surtout pas attendre de bien lancer son activité de psychothérapeute avant de mettre en place ces procédures, au risque de voir son travail prendre fin. Se faire aider d’un comptable professionnel n’est parfois pas inutile.

Une fois ces conseils mis en pratique, il reste encore un long chemin à faire pour bien lancer son activité de psychothérapeute. Patience et persévérance sont les maîtres mots !